La fête de Sainte Anne

f001

La fête de Sainte Anne – 26 Juillet

Avec la mémoire des saints, l’Église veut remercier Dieu de nous avoir donné ces personnes spéciales, manifestant son action salvatrice dans l’histoire de son peuple.
Le 26 Juillet, l’Eglise célèbre la solennité de Sainte-Anne, mère de la Vierge Marie et la grand-mère de Jésus, pour exprimer sa gratitude et de rappeler comment l’amour de Dieu soutient et guide les pas de chacun d’entre nous, comme il l’a fait avec Sant « Anna. Avec cette fête, pour lequel nous préparons chaque année avec la neuvaine, l’Eglise se souvient de l’obéissance de Sainte-Anne à la Loi de Dieu, sa confiance en lui, et surtout, il nous rappelle que « mamie céleste » continue à intercéder pour tous nous qui l’invoquons avec nos prières.
Le sanctuaire de  Sainte Anna, dont les murs sont presque entièrement couverts d’ex-voto et merci pour la grâce reçue, peut le confirmer.
Dans cette Église, nous sentons la présence du saint qui accompagne chaque chrétien dans le voyage de sa vie.
innombrables personnes prétendant Saint Anna pour obtenir le don de la maternité: il suffit de voir la « cascade de vie » débordant de rubans roses et bleus que les parents apportent chaque année au sanctuaire pour remercier le Père Noël pour le don précieux reçu, et invoquer la protection de leurs enfants et leur croissance sur leurs enfants.
Un regard spécial est en effet destiné aux familles et à leurs enfants en particulier à ce sanctuaire: tous les dimanches à h. 15h00, avant la messe, la bénédiction des enfants est célébrée, avec des prières et des chants pleins de joie.

f002

 

Ainsi, chaque année, nous nous préparons à la neuvaine pour vivre intensément la fête de Sainte Anne. Tous les soirs, à 21h dans l’église, une méditation est organisée, dirigée par les prêtres qui servent le sanctuaire, parfois animée par les groupes de jeunes qui restent ici.
Le samedi soir, si le temps le permet, la procession « aux flambeaux » se déroule avec la récitation de quelques mystères du Saint Rosaire, à partir du cimetière à la statue de Notre-Dame des Neiges, où nous recevons un grand feu et où s’arrête pour la méditation et la prière. Nous retournons à l’église et finissons par bénir et chanter.

 

Top